GuidEnR PHOTOVOLTAÏQUE > Etape de lamination des modules photovoltaïques 
 
GUIDEnR PHOTOVOLTAÏQUE,
L'information photovoltaïque
 
 

 Actualités :  
 




LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau







La fabrication des modules photovoltaïques

L'énergie solaire photovoltaïque provient de la transformation directe d'une partie du rayonnement solaire en énergie électrique. Cette conversion d'énergie s'effectue par le biais d'une cellule dite photovoltaïque, basée sur un phénomène physique appelé effet photovoltaïque qui consiste à produire un courant lorsque la surface de cette cellule est exposée à la lumière.

Un module photovoltaïque consiste à regrouper des cellules photovoltaïques en série ou en parallèle afin de permettre leur utilisation à des tensions et courants pratiques tout en assurant leur isolation électrique et leur protection contre les facteurs extérieurs tels que l'humidité, la pluie, la neige, la poussière, la corrosion ou les chocs mécaniques.
Le procédé de fabrication s'appelle aussi l'encapsulation. Le processus d'encapsulation des modules photovoltaïque est réalisé dans des usines de production.

Le but de ce cours est de comprendre le procédé de fabrication des modules photovoltaïques. Le plan du cours est le suivant :

LA FABRICATION DES MODULES PHOTOVOLTAÏQUES

  1. Les constituants d'un module photovoltaïque
  2. Assemblage des cellules photovoltaïques
  3. Etape de lamination
  4. Etape de polymérisation


Etape de lamination des modules photovoltaïques



Le processus de lamination consiste à chauffer les modules et en même temps à les plaquer pour qu’ils deviennent très fins et sous vide.

La lamination se déroule dans un laminateur comme celui-ci :

Le processus de lamination des modules photovoltaïques se déroulent dans un laminateur Le processus de lamination des modules photovoltaïques se déroulent dans un laminateur    

Le processus de lamination des modules photovoltaïques se déroulent dans un laminateur
Le laminateur dispose d'une chambre supérieure et d'une chambre inférieure.

La température et la pression de chacune de ces chambres sont contrôlées grâce à une pompe à vide et des résistances chauffantes.

Le module photovoltaïque, qui joue le rôle de laminât, se présente dans le laminateur entre les deux chambres.
                  

Le cycle de lamination débute par l'introduction de l'ensemble constitué de cellules et des matériaux encapsulants (verre, EVA, cellules, mylar, tedlar, aluminium), dans la chambre inférieure du laminateur où la température est maintenue constante à 100 °C. La chambre supérieure, dont la paroi du bas constitue le diaphragme, est à ce moment sous une pression de 0.1 mmHG, soit quasiment sous vide.

La lamination se fait en deux temps.
Dans une première phase, on procède au pompage de l'air se trouvant à l'intérieur de la chambre inférieure contenant le laminât, et ce durant 5 minutes. Le niveau du vide atteint est alors de 0.1 mmHg, il sera maintenu durant les opérations de lamination et de polymérisation.
Dans une deuxième phase, alors que la chambre supérieure maintenue sous vide à 0.1 mmHg durant ces 5 première minutes, elle sera mise sous pression atmosphérique en 1 minute de temps. Cette étape est désignée sous le vocable "Press time". A ce stade, l'action conjuguée de la pression excercée par le diaphragme et l'effet de l'aspiration conduit à chasser l'air résiduel se trouvant dans le laminât. Ceci marque la fin du cycle de lamination.