GuidEnR PHOTOVOLTAÏQUE > Le coup de pouce de Total à  sa filiale photovoltaïque 
 
GUIDEnR PHOTOVOLTAÏQUE,
L'information photovoltaïque
 
 

 Actualités :  



LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau






Le coup de pouce de Total à  sa filiale photovoltaïque

Le coup de pouce de Total à  sa filiale photovoltaïque

Total équipera 5.000 de ses stations-service à travers le monde en panneaux photovoltaïques, dont 800 en France. Un beau contrat pour sa filiale SunPower qui traverse un trou d'air sur le marché des installations solaires.



Total continue de cheminer vers la transition énergétique. Le pétrolier français lance un programme visant à équiper, d'ici cinq ans, quelque 5.000 de ses stations-service à travers le monde de panneaux photovoltaïques, dont 800 en France. L'ambition de Total est de couvrir environ la moitié de leurs besoins en électricité.

Ce projet correspond à l'installation d'une puissance d'environ 200 mégawatts (MW), "l'équivalent de l'électricité consommée par une ville de 200.000 habitants, et représente un investissement d'environ 300 millions de dollars" (278 millions d'euros, ndlr), précise le groupe énergétique français. Total ambitionne de réduire ses émissions de CO2 de 100.000 tonnes par an tout en diminuant sa facture d'électricité de 40 millions de dollars chaque année.
    
 Ces panneaux photovoltaïques seront fournis par sa filiale américaine SunPower qui bénéficiera de cet accord d'approvisionnement de quatre ans et d'un acompte de 90 millions de dollars à ce titre. L'accord prévoit la fourniture de 150 MW de panneaux (modèles série E) avec une option d'achat jusqu'à 50 MW supplémentaires de panneaux (modèles série P).

SunPower évoque une "dislocation" du marché solaire à court terme

Le contrat signé est surtout un bon coup de pouce de sa maison-mère française alors que la conjoncture s'est assombrie pour la firme américaine. La prolongation d'un crédit d'impôt outre-Atlantique a repoussé l'urgence des projets solaires qui nourrissent son activité. Elle s'est donc engagée, durant l'été 2016 dans un programme de réduction de ses coûts prévoyant la suppression de 15% de ses effectifs soit 1.200 postes, en fermant une usine aux Philippines.

"Même si les perspectives de croissance de l'industrie solaire à long terme demeurent fortes, nous constatons une importante dislocation du marché à court terme sur le marché de l'énergie solaire qui devrait avoir une incidence sur notre performance financière jusqu'en 2017" a expliqué le PDG Tom Werner en commentant les résultats du 3e trimestre 2016 qui a vu les pertes nettes de SunPower se réduire de 70 à 40 millions de dollars. Ce dernier a annoncé simultanément son départ de l'entreprise qu'il quittera dans les 6 prochains mois et qu'il dirigeait depuis 10 ans.

Toujours dans le cadre du soutien apporté à sa filiale, Total est en pourparlers avec SunPower pour étendre leur partenariat mondial existant sur les centrales électriques solaires sur des marchés tels que le Japon, l'Afrique du Sud et la France. Dans le cadre de ces projets coûteux en investissement, Total est déjà associé comme actionnaire et financeur.

Source : http://bfmbusiness.bfmtv.com