GuidEnR PHOTOVOLTAÏQUE > Les chutes de tension singulières 
 
GUIDEnR PHOTOVOLTAÏQUE,
L'information photovoltaïque
 
Le contenu de cette page est-il pertinent ? Faites-le savoir en cliquant sur l'icone :
 

 Actualités :  
 









Les chutes de tension singulières

Les chutes de tension singulière sont dues à la présence de contacts électriques. Ces contacts proviennent typiquement des dispositifs suivants :
  • Les connecteurs inter-module
  • Les sectionneurs
  • Les interrupteurs
  • Les disjoncteurs
Un contact électrique est caractérisé par une résistance électrique de contact, induisant un abaissement de la tension.

Il convient d’utiliser des dispositifs de connexion sûrs et minimisant la résistance de contact.

Ordre de grandeur des chutes de tension singulière

La valeur des résistances de contact est de l’ordre de 0.5 mΩ (milliohm).

Typiquement, la valeur du courant débité par un module est de 5 A. Par conséquent, un contact abaisse la tension d’environ 2.5 mV (U = R × I).
Sur une installation photovoltaïque, les contacts électriques sont nombreux, notamment à cause des connexions inter-modules. Pour une installation comprenant N modules, il y a N+1 contacts inter-modules.

Chute de tension singulière au niveau des connexions inter-modules




Chute de tension singulière au niveau des connexions inter-modules


Par ailleurs, lors des travaux, il est important de s’assurer que les contacts ont été correctement effectués. Un contact de mauvaise qualité augmente la résistance de contact, provoque une surchauffe du contact et est susceptible de produire un arc électrique.