GuidEnR PHOTOVOLTAÏQUE > Protection de découplage de l'onduleur 
 
GUIDEnR PHOTOVOLTAÏQUE,
L'information photovoltaïque
 
Le contenu de cette page est-il pertinent ? Faites-le savoir en cliquant sur l'icone :
 

 Actualités :  
 









Protection de découplage de l'onduleur

Toute producteur d’électricité, quelqu’en soit l’origine, a le droit d’injecter l’énergie électrique au réseau, à condition qu’il n’en résulte aucune entrave au bon fonctionnement de la distribution.
Il est en outre requis une protection particulière dite « protection de découplage », dont le but est d’interrompre le fonctionnement de l’unité de production lors d’un défaut sur le réseau.

La protection de découplage a donc pour objet, en cas de défaut sur le réseau de :
  • Eviter d’alimenter un défaut et de laisser sous tension un ouvrage électrique défaillant
  • Ne pas alimenter les autres installations raccordées à une tension ou à une fréquence anormale
  • Arrêter l’injection d’électricité dans le réseau lors des travaux de maintenance du réseau




Protection de découplage intégré à l'onduleur
La protection de découplage est généralement intégrée à l’onduleur. Dans ce cas, l’onduleur doit être conforme à la norme DIN VDE 0126-1-1.

Lorsque la protection de découplage n’est pas intégré à l’onduleur, il est nécessaire d’ajouter un dispositif externe de type B1 lorsque la puissance de raccordement est inférieure à 250 kVA, ou H1 sinon.
Cette protection de découplage externe doit être conforme aux dispositions du guide de l’UTE C 15-400.