GuidEnR PHOTOVOLTAÏQUE > Recherche du point de puissance maximum 
 
GUIDEnR PHOTOVOLTAÏQUE,
L'information photovoltaïque
 
Le contenu de cette page est-il pertinent ? Faites-le savoir en cliquant sur l'icone :
 

 Actualités :  
 









Recherche du point de puissance maximum

Un groupe photovoltaïque présente un point de puissance maximum, c’est-à-dire un couple courant-tension (I,U) dont la puissance associé P=U×I est maximum. Ce couple (I,U) définit un point de fonctionnement appelé point de puissance maximum, noté aussi MPP (abréviation anglaise de Maximum Power Point).

Il est à noter que le point de fonctionnement d’un générateur dépend de la charge à ses bornes.

Afin d’exploiter le maximum de puissance du champ photovoltaïque, des dispositifs électroniques sont intégrés aux onduleurs afin de rechercher le point de puissance maximum d’un ensemble de chaînes photovoltaïques. On appelle ces dispositifs communément des MPPT pour l’abréviation anglaise de Maximum Power Point Tracker (en français : poursuite du point de puissance maximale). Le principe du MPPT est d’adapter l’impédance (˜ résistance) d’entrée afin de caler le point de fonctionnement du champ photovoltaïque sur le point de puissance maximale. On tire ainsi un maximum de puissance du champ photovoltaïque.

Tracker photovoltaïque intégré à l'onduleur
Dans une installation photovoltaïque, le point de puissance maximale évolue constamment essentiellement à cause de la variation de luminosité extérieure. Ainsi, la capacité d’un tracker à poursuivre le point de puissance maximale tout-au-long de la journée est un point important de la performance d’une installation photovoltaïque.

Des algorithmes de recherche de point de puissance maximale ont été développés et ont permis d’augmenter de manière considérable le rendement des installations photovoltaïques.
           



Tracker photovoltaïque intégré à l'onduleur
Aujourd’hui, tous les fabricants intègrent de série au moins un MPPT sur leurs onduleurs. Certains onduleurs présentent plusieurs MPPT. Il est alors plus intéressant d’un point de vue de la performance de l’installation photovoltaïque d’utiliser les deux trackers.

La multiplicité des MPPT se justifie seulement lorsque le champ photovoltaïque est soumis à l’ombrage, et il est parfois pertinent de prévoir un système MPPT par module.