GuidEnR PHOTOVOLTAÏQUE > Risques d'électrocution dans les installations photovoltaïques raccordées au réseauu 
 
GUIDEnR PHOTOVOLTAÏQUE,
L'information photovoltaïque
 
Le contenu de cette page est-il pertinent ? Faites-le savoir en cliquant sur l'icone :
 

 Actualités :  
 









Risques d'électrocution dans les installations photovoltaïques raccordées au réseau

L'électrisation est le passage de courant électrique dans le corps humain. Lorsque cela entraîne le décès, on parle d'électrocution. L’électrisation a pour origine un contact direct ou un contact indirect. Le contact direct est l’action d’entrer en contact avec l’âme d’un conducteur du circuit électrique. Le contact indirect est l’action d’entrer en contact avec un objet qui est lui-même en contact direct avec l’âme d’un conducteur. Le courant et la tension dans un circuit peut soit continu soit alternatif. Le corps humain est capable de supporter le passage d’un courant ou une mise sous tension, récapitulé dans le tableau ci-dessous :
Courant alternatif 50 Hz Effets électriques
0.5 mA Seuil de perception - Sensation très faible
10 mA Seuil de non lâché - Contraction musculaire
30 mA Seuil de paralysie - Paralysie ventilatoire
75 mA Seuil de fibrillation cardiaque irréversible
1 A Arrêt du cœur




Courant continu Effets électriques
2 mA Seuil de perception
130 mA Seuil de fibrillation cardiaque
300 mA Seuil d’inconscience
Compte-tenu de la résistance électrique du corps humain (≈ 1000 Ω), il existe un seuil de tension potentiellement mortelle pour l’homme, à savoir :
  • 50 V alternatif (fréquence 50 Hz)
  • 120 V continu
Cette limite de tension permet de définir le domaine de la Très Basse Tension et de la Basse Tension :
Alternatif Continu
Très Basse Tension (TBT) U≤50 V U≤120 V
Basse Tension (BT) 50 V≤U≤1000 V U≤120 V
Dans une installation photovoltaïque raccordée au réseau, le domaine de tension sera généralement toujours celui de la Basse Tension. Par conséquent, toute intervention sur ce type d’installation comporte un risque potentiellement mortel pour l’intervenant.

Il est à noter que le fait de couper l’installation photovoltaïque permet de supprimer tout courant dans le circuit. Cependant, les modules photovoltaïques, soumis au rayonnement diurne, fournissent toujours une tension dans le domaine de la Basse Tension (120 V≤U≤1500 V). Ainsi tout contact entre la borne + et la borne – d’une chaîne photovoltaïque peut s’avérer mortelle.

Sur l’exemple ci-dessous, la chaîne est constituée de 9 modules en série. Lorsqu’on coupe cette chaîne (ouverture de l’interrupteur), on coupe le courant : I=0 A. Par contre, les modules continuent à fournir une tension égale à la tension à vide UCO. Aux bornes de la chaîne, la tension est égale à la somme des tensions de chaque module, soit 9×UCO. Cette tension est potentiellement mortelle.

Tension en circuit ouvert d’une chaîne photovoltaïque potentiellement mortelle pour l'Homme


Ainsi, il est essentiel de se munir de gants isolants (isolation électrique).

Gants isolants de protection
Au préalable, il est impératif de tester l’absence de tension sur les composants CC avant de toucher un quelconque composant du système. Le VAT (Vérificateur d’Absence de Tension) permet de vérifier l’absence de tension. Dans le cas d’une tension existante, les pratiques de travail sous tension doivent être adoptées (utilisation de gants et d’outils isolants, paillasson isolant).

De même, afin d’éviter tout contact indésirable, on évitera d’effectuer des opérations électriques sur l’installation avec des personnes à proximité.

En ce sens, il est prévu, pour la réalisation des opérations électriques que les intervenants présentent des aptitudes dans le domaine de la protection des personnes et des biens. Il est notamment préconisé que l’intervenant dispose de l’habilitation électrique de niveau BR.