GuidEnR PHOTOVOLTAÏQUE > Chute de tension 
 
GUIDEnR PHOTOVOLTAÏQUE,
L'information photovoltaïque
 
Le contenu de cette page est-il pertinent ? Faites-le savoir en cliquant sur l'icone :
 

 Actualités :  
 









Chute de tension



Dans le cas des installations photovoltaïques, le facteur de puissance cos(φ)=1. Cela signifie que sin(φ)=0. Par conséquent, le deuxième terme de la formule de la chute de tension des câbles côté AC est nul, quelle que soit le valeur de la réactance. Ainsi, il n'est pas nécessaire de connâitre la réactance des conducteurs pour calculer la chute de tension côté AC.

Formule de calcul de la chute de tension côté AC d'une installation photovoltaïque
Le calcul de le chute de tension côté AC d'une installation photovoltaïque se calculera donc de la façon suivante :

Formule de calcul de la chute de tension côté AC d'une installation photovoltaïque


Calcul de la section des câbles

La section des câbles AC entre l'onduleur et le point de raccordement sera effectué en fonction du critère suivant :
  • Limitation de la chute de tension à une valeur inférieur à 1% (en Basse Tension)
Notons ε la chute de tension admissible tolérée par la NF C15-100.

Par définition :
Définition de la chute de tension
où :
  • ΔV : Chute de tension ( V )
  • Vn : Tension nominale de calcul; Vn=230 V ou Vn=400 V selon les cas
En combinant ces deux dernières relations, on trouve l'expression qui permet de calculer la section d'un câble CA :
Formule du calcul de la section d'un câble côté AC
avec ε=0.01 et :
  • ΔV : Chute de tension ( V )
  • b : Coefficient qui vaut 1 en triphasé et 2 en monophasé
  • ρ1 : Résistivité du matériau conducteur (cuivre ou aluminium) en service normal, soit 1.25 fois la résistivité à 20°C (ρ1=0.0225 Ω.mm²/m pour le cuivre et ρ1 = 0.036 Ω.mm²/m pour l'aluminium
  • L : Longueur de la canalisation ( m )
  • S : Section des conducteur (mm²)
  • cos(φ) : facteur de puissance (φ est le déphasage entre le courant et la tension alternifs); cette donnée est inscrite sur la fiche technique des onduleurs et vaut 1 généralement.
  • IB : Courant maximal d'emploi