GuidEnR PHOTOVOLTAIQUE > Les batteries acide-plomb étanches 
 
GUIDEnR PHOTOVOLTAÏQUE,
L'information photovoltaïque
 
Le contenu de cette page est-il pertinent ? Faites-le savoir en cliquant sur l'icone :
 

 Actualités :  










Les batteries acide-plomb étanches

Les batteries étanches sont apparues pour la première fois vers la fin des années 1950 par la société Allemande Sonnenchein.

Dans les batteries étanches, l’électrolyte se présente sous la forme d’un gel (et non-pas sous la forme d’une solution liquide, comme dans le cas des batteries ouvertes). On assiste toujours à la production de dihydrogène et de dioxygène, mais cette fois-ci, ces gaz ne s’échappent pas en dehors de la batterie. En effet, sous l’effet des forces de viscosité du gel, les bulles de gaz sont piégées et diffusent les unes vers les autres afin d’y être recombinés en eau.



Avantages Inconvénients
Batterie ouverte -Faible coût (entre 250 et 400 €/kWh, en 2013)
-Durée de vie importante (3 000 cycles de charges/décharges à 70% de profondeur de décharge).
-Capacité élevée : jusqu'à 4 000 Ah.
-Dégagement gazeux : nécessite des mesures de sécurité du local des batteries.
-Diminution du niveau de l’électrolyte : nécessite un entretien régulier, environ 1 fois tous les 3 mois.
Batterie étanche -Faible coût (entre 200 et 550 €/kWh)
-Pas de dégagement gazeux => moins de contrainte de sécurité.
-Recombinaison de gaz => maintenance réduite
- La durée de vie est moins importante (1 000 cycles de charges/décharges à 70% de profondeur de décharge).
-Le coûts des équipements annexes (chargeurs) est plus important que celui des produits de batteries ouvertes.
- Faible capacité des batteries : 200 Ah maximum
-La charge optimisée fait appel à un courant de charge à commande électronique avec un contrôle d’algorithme plus complexe que pour les batteries plomb ouvert.