GuidEnR PHOTOVOLTAIQUE > Performance de l'onduleur photovoltaïque autonome 
 
GUIDEnR PHOTOVOLTAÏQUE,
L'information photovoltaïque
 
Le contenu de cette page est-il pertinent ? Faites-le savoir en cliquant sur l'icone :
 

 Actualités :  










Performance de l'onduleur photovoltaïque autonome

Rendement de l'onduleur


Rendement de l'onduleur L'onduleur effectue la conversion CC?CA grâce à des composants électriques qui chauffent (diodes, condensateurs, etc.). Une partie de la puissance continue en entrée de l’onduleur est donc dissipée sous forme de chaleur.

On définit alors le rendement de l’onduleur comme le rapport de la puissance de sortie (alternative) sur la puissance d’entrée (continue): η = (Puissance alternative)/(Puissance continue)



Onduleur photovoltaique autonome sans sa carcasse
Onduleur photovoltaique autonome sans sa carcasse


Courbe de rendement typique d'un onduleur Les fabricants indiquent généralement le rendement maximum de leur produit. Celui-ci est de l'ordre de 95%. En réalité, le rendement d'un onduleur dépend de la puissance qui y transite (voir courbe ci-contre). Le point fort des onduleurs est qu'ils atteignent un rendement supérieur à 90% même à faible charge (à partir de 10% de leur puissance nominale).

Effet de la température sur l'onduleur


Un onduleur chauffe du fait de son rendement de conversion. Il faut alors évacuer cette chaleur afin de ne pas dépasser la température maximale de fonctionnement de l'onduleur. L'évacuation peut se faire simplement par convection naturelle pour les onduleurs de petite puissance ou par ventilation forcée (présence de ventilateur) pour les onduleurs de plus grosses puissances. La présence de ventilateur introduit une consommation supplémentaire qui pénalise légèrement le rendement globale du système. Dans tous les cas, il faut s'assurer que l'onduleur se situe dans un local bien ventilé, avec un espacement d'au moins 10 cm tout autour.

En général, la plage de température de fonctionnement d’un onduleur est compris entre -25°C et 60 °C. La température de fonctionnement d'un onduleur est indiquée sur sa fiche technique.

Effet de la température sur l'onduleur
Effet de la température sur l'onduleur


Dans la plage de température de fonctionnement, l'onduleur fonctionne normalement.

Lorsque la température de l'onduleur dépasse la valeur maximale, l'onduleur limite volontairement la puissance délivrée (afin de protéger les composants contre toute surchauffe). L'onduleur continue donc de fonctionner mais limite le courant des équipements électriques. Par ailleurs, un fonctionnement sous une température continuellement élevée réduit la durée de vie de l'onduleur.

Lorsque la température de l'onduleur est inférieure à la température minimale, l'onduleur ne se met pas en marche.

Consommation en veille


Beaucoup d'onduleurs continuent à consommer du courant alors que tous les appareils électriques sont éteints. Afin d'économiser l'énergie des batteries, il est préférable de sélectionner un onduleur qui présente la fonction stand-by (consommation en mode d'attente). Avec cette fonction, l'onduleur s'arrête et se met automatiquement en mode de recherche de charge. L'onduleur se remet en marche dès qu'un appel de puissance est détectée côté CA.