GuidEnR PHOTOVOLTAIQUE > La surcharge d'une batterie au plomb 
 
GUIDEnR PHOTOVOLTAÏQUE,
L'information photovoltaïque
 
Le contenu de cette page est-il pertinent ? Faites-le savoir en cliquant sur l'icone :
 

 Actualités :  










La surcharge d'une batterie au plomb

La surcharge est un état de charge de la batterie pour lequel les éléments réactifs ne sont plus présent en quantité suffisante. Ainsi, le générateur électrique ne contribue plus à charger la batterie mais à forcer la seule réaction susceptible de se produire, à savoir l’électrolyse de l’eau avec un dégagement gazeux de dihydrogène et de dioxygène important et dangereux.



La surcharge est néanmoins une étape importante du processus de charge car elle permet de brasser l'électrolyte. En effet, le dégagement gazeux issu de l'électrolyse de l'eau permet de remuer l'électrolyte et de l'homogénéïser, assurant une destratification.



Lors du processus de charge gérée par le régulateur (Voir le chapitre sur les régulateurs), en fin de charge, la tension de charge aux bornes de la batterie est légèrement surélevé afin d'accélerer l'électrolyse de l'eau et brasser l'électrolyte.

Destratification de l'électrolyte de la surcharge grâce à l'électrolyse de l'eau
En dégageant du dihydrogène gazeux et du dioxygène gazeux, la réaction d’électrolyse de l’eau permet de brasser l’électrolyte et d’éviter le phénomène de stratification de l’acide sulfurique. Ce phénomène est volontairement amplifié mais contrôler par le régulateur en fin de charge.


La vidéo suivante (28 Mo) illustre le phénomène de dégazage (dioxygène et dihydrogène) au sein des batteries au plomb ouvertes lors de la surcharge :